Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 19:05

D’abord réservé à la transmission des ordres royaux, le courrier fut acheminé par des messagers, à pied ou à cheval.

Les relais sont là pour fournir des chevaux frais aux voyageurs ou à la malle poste. En Savoie la lieue de poste était de 4 kilomètres et une poste valait 8 kilomètres, selon le géomètre Pavy, en 1849, (1FS 2090). M. Harzany dans La vie à Aix les bains autrefois, donne pour la poste de Savoie la distance de 12 kilomètres et 330 mètres.

Les relais étaient distants l’un de l’autre de une poste à trois postes 1/2.

 

En Savoie, c’est François 1° (1494-1547), qui introduit la Poste en 1536, lors de l’occupation française (1536-1559) selon l’abbé Truchet. Mais la lettre de concession de la poste d'Aiguebelette, par le Duc de savoie, charles III, à Charles Planche, le 2 août 1521, contredit cette affirmation.En 1536, Etienne Regnault, fils d’Etienne est cité comme « Chevaucheur tenant la poste pour le roi en la cité de Maurienne, au logis des 3 rois  »  à St Jean de Maurienne .A Chambéry, c’est Jean Vignet qui est cité en 1551.

 

Emmanuel-Philibert (1553-1580) officialise la nomination des maîtres de poste, courriers, et estafettes le 8 septembre 1561, son fils Charles Emmanuel (1580-1630) établit leurs privilèges en 1607.

La carte générale de toutes les routes et traverses de France, de 1626, ne fait pas figurer la route du Mont Cenis. En 1632, la carte des routes de poste, établie par Nicolas Sanson, fait figurer la route du  Pont de Beauvoisin à Turin, les relais sont les suivants jusqu’au Mont Cenis ;

Pont Beauvoisin, Aiguebelette, Chambéry, Montmélian, Maltaverne, Aiguebelle, Epierre, La Chambre, St Jean de Maurienne, St Michel, St André, Orfé (Aussois ?), Lanslebourg, Tavernette .

Il y 15 relais de Pont de Beauvoisin  à Lanslebourg, en 1772, qui sont sensiblement les mêmes ; Les Echelles ont remplacées Aiguebelette, et l’on trouve St Thibaud  de Couz, Villarodin et Bramans.

 

Le fonctionnement de ces relais était assuré par les maîtres de poste. Ceux-ci  ne manipulaient pas les lettres, contenues dans des sacs et rangés dans des malles, mais se cantonnaient à fournir des chevaux frais et des guides (les postillons). Les chevaux de poste étaient les seuls à pouvoir circuler au galop.

Le postillon ayant atteint le relais suivant, ramenait les chevaux au trot, lorsqu’ils s’étaient désaltérés et reposés au moins 30 minutes.

Pour aller de Montmélian à Chambéry, au galop et revenir au trot, les postillons mettaient entre 4 heures et 5 heures, en 1846, et ils mettaient de 3 heures 30 minutes à 4 heures 30 minutes, de Montmélian à Maltaverne. Pour avoir établit un « excès de vitesse », en 1843, le garçon d’écurie, Excoffon, ne deviendra pas postillon ; Il a couvert la malle de Montmélian à Maltaverne en 51 minutes, en usant les chevaux.

Les maîtres de poste étaient propriétaires des bâtiments et des chevaux. Quand ils arrêtaient le service, si ils n’avaient pas vendu le relais, celui-ci se déplaçait à un autre emplacement, chez le nouveau titulaire. A Montmélian, le relais a été à au moins à  deux endroits différents et à St Thibaud de Couz il a changé au moins 3 fois de place. Deux à trois postillons, des garçons d’écurie, un bourrelier et quelque fois un maréchal-ferrant dépendaient de lui.

Le nombre de chevaux est variable d’un relais à l’autre et suivant les époques ; En l’an XIII, Piot d’Aiguebelle a 12 chevaux, en 1814, Floret Joseph, de Modane, déclare avoir 20 chevaux et  en 1851, Jean Aragon, de Montmélian a au moins 19 chevaux.

le maître de poste tenait souvent une auberge. Il s’agit de La pomme d’or à Chambéry, La grande maison, aux Chavannes en Maurienne ou Le petit Turin à St Michel de Maurienne.

 

Les maîtres de poste possédaient un brevet attribué par l’autorité en place.

En l’An 2, Maurice Ortolland, obtient le brevet de maître de poste d’Epierre, il touchera 45 sols et les postillons auront15 sols, par poste et par cheval. En 1852, le prix à payer est de 20 centimes, par kilomètre et par cheval et pour le postillon de 12 centimes sauf pour le Mont Cenis dont le tarif est différent. Vers 1850, l’attribution des relais se fera aux enchères.

Ils parvenaient parfois à créer une «dynastie » de maître de poste, comme les Bourgeois, à Montmélian, qui tiennent la poste pendant cinq générations, les Horteur, à Grand-Maison, aux Chavannes en Maurienne, qui eux, tiennent des relais en plusieurs endroit, vers 1865 ou les Aragon qui occupent Montmélian, Les Echelles et Chapareillan.

Certains obtiendront une concession pour le transport des voyageurs en voitures publiques, comme Joseph Horteur, en 1846 ou Cosme Jorcin, de Lanslebourg, pour pouvoir lutter contre la concurrence.

Partager cet article

Repost 0
poste-aux-chevaux-savoie - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

PILLET 23/11/2013 19:25

C'est en établissant justement ma généalogie de savoyard que j'ai trouvé tout récemment deux ancêtres ayant eu le titre de Maître de Poste, le premier Claude Salomon (né à Epierre en 1674) le sera à Epierre, et le second, son fils Gabriel né en 1700, devient Maître de Poste à Aiguebelle.
Donc votre article apporte des éléments intéressants !
J'ai cherché en vain des patentes ou autres dans les Edits Bulles du sénat de Savoie pour trouver les patentes octroyant cette charge pour ces deux ancêtres, de façon à avoir des détails mais pour l'instant je n'ai rien trouvé.
Mon arbre est sur Geneanet, nous avons peut-être des ancêtres communs d'ailleurs.
Si vous avez des idées sur des sources que je pourrais consulter pour aller plus loin, je suis évidemment preneur
Cordialement

poste-aux-chevaux-savoie 14/11/2012 17:16

merci

Mizaki 20/01/2012 12:39

Bonne idée que ce blog équidé-postal. A quand un article sur Maltaverne... ?

Daphnee 18/01/2012 21:17

Bravo pour cet article sur la poste en Savoie - on attend le prochain article
Daphnee

poste-aux-chevaux-savoie 14/08/2012 17:26



merci pour ton appréciation


ce message est faity pour supprimer la pub qui s'est installée sur mon blogoi



Nelly 18/01/2012 19:25

Merci pour toutes ces informations :)

poste-aux-chevaux-savoie 29/09/2012 18:10



Merci à vous.


revenez règulièrement me rendre visite.



Présentation

  • : Le blog de poste-aux-chevaux-savoie
  • Le blog de poste-aux-chevaux-savoie
  • : Histoire de la poste aux chevaux en Savoie et généalogie des maîtres de poste.
  • Contact

Présentation

Bonjour à tous

J'ai crée ce blog pour présenter mes recherches et rencontrer des personnes intéressées par ce sujet très spécifique.

je suis en Savoie. je fais de la généalogie depuis environ 25 ans. Je suis président d'une association d'histoire et de généalogie, l'AREDES, et membre d'associations d'histoire; les amis de Montmélian et de ses environ et la SSHA.

Recherche

Catégories