Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 11:32

Le relais de poste de Chapareillan était situé au hameau de Cernon.

Jacques BORY, né le 01.03.1745, à Chapareillan, fils de Jacques et Marie CHABERT, avait pris le relais le 19 septembre 1778. Il demande à être relevé avant le 1° mai 1793. Il abandonne son service en juillet 1793, et donne sa démission en octobre. Ses 10 chevaux sont tous épuisés, suite aux réquisitions pour le transport militaire. Il demande le 5 brumaire An III (26.10.1794) le remboursement de 9 chevaux à 300 livres l’un, plus un cheval pour le service des malles à 100 livres. La réclamation se monte à 3400 livres. On ne sait pas si cette demande a abouti. Jacques BORRY fait un testament le 27.04.1818 puis le 12.04.1824.

Pierre COMPTE, né vers 1758, achète le relais de Chapareillan pour 7 000 livres, il en prend la direction le 7 vendémiaire An II (08.09.1793). Un rapport du 23 vendémiaire An III (14 .10.1794) dit : Pierre COMPTE, âgé de 36 ans, voiturier, patriote, intelligent, moral, possède 12 chevaux, Poste de Cernon (près du ruisseau le Cernon), ouverture de la ligne Chapareillan-Montmélian. Est-ce lui qui est dit maître de poste de Grenoble, sur Généanet, marié avec Thérèse BERNARD ?

Le relais de poste de Chapareillan était vacant vers le 17 floréal An VIII (07.05.1800). Des affiches pour la vente avaient été placardées à cette époque. Le 22 floréal An VIII (12.05.1800), le citoyen Etienne ARRAGON, nouveau propriétaire, est interpellé par les autorités : « …vous tiendrez le relais de Chapareillan sur le pied de la loi sur les Postes…si ce n’est pas le cas, je vous livre à un conseil de guerre ».Etienne ARRAGON, fils de Jean ARRAGON et Claudine MICOUD est né le 15.03.1777, aux Echelles. Marié le 08.09.1799 aux Echelles avec Elisabeth PHILIPPE. Il obtient le brevet de maître de poste de Chapareillan, le 7 fructidor An IX. Il décède le 20.08.1832, aux Echelles. Son frère Charles ARRAGON, est maître de poste aux Echelles.

Du 07.11.au 07.12.1815, piémontais et autrichiens quittent le pays. Etienne ARRAGON réclame 26 414,25 francs, pour fourniture de fourrages et vivres, sans compter 489,25 francs pour le passage du prince héritier d’Autriche. Ces sommes ne sont pas réglées en 1818.

La maison forte d’Hauterive, à Chapareillan, bien de l’émigré VILLENEUVE, vendue dans le cadre de la vente des biens nationaux, le 02 pluviôse An II(21.01.1794), pour 37 500 livres est achetée par Nicolas PERRET, de La gâche. Joseph BURRIAND, cultivateur d’Hauterive, le rachète le 22 pluviôse An II, pour 38 100 livres, puis en cède la moitié à demi-prix à Jean ARRAGON (père de Etienne ARRAGON), cultivateur des Echelles, le 17 prairial An II (05.06.1794).

Eustache Marie Etienne ARRAGON est né le 29.03.1800, aux Echelles, marié avec Marie Elisabeth GRANDJOND. Il prend le relais de poste de Chapareillan, à la suite de son père Etienne. Il décède à Paris, 2° arrondissement, le 16.11.1876. Son cousin Jean-Baptiste ARRAGON, fils de Charles, est maître de poste de Montmélian(Savoie).

La grange du relais de poste pour l’entrée et la sortie des véhicules a été rasée vers 1979, il reste la maison à proximité (l’annexe du relais ?) et en face la maison habitée par les ARRAGON, maîtres de poste.

Partager cet article

Repost 0
poste-aux-chevaux-savoie - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de poste-aux-chevaux-savoie
  • Le blog de poste-aux-chevaux-savoie
  • : Histoire de la poste aux chevaux en Savoie et généalogie des maîtres de poste.
  • Contact

Présentation

Bonjour à tous

J'ai crée ce blog pour présenter mes recherches et rencontrer des personnes intéressées par ce sujet très spécifique.

je suis en Savoie. je fais de la généalogie depuis environ 25 ans. Je suis président d'une association d'histoire et de généalogie, l'AREDES, et membre d'associations d'histoire; les amis de Montmélian et de ses environ et la SSHA.

Recherche

Catégories